• Circuit VTT N°3 - "À la rencontre de la Seugne"
  • Circuit VTT N°3 - "À la rencontre de la Seugne"
  • Circuit VTT N°3 - "À la rencontre de la Seugne"
  • Circuit VTT N°3 - "À la rencontre de la Seugne"
Départ
Gymnase
17240 Saint-Genis-de-Saintonge

Arrivée
Avenue Alcide Beauvais
17240 Saint-Genis-de-Saintonge

3 h
31.0 km
Facile

Circuit facile et accessible aux débutants (à l'exclusion de la portion de la D137 que l'on peut éviter en continuant tout droit chez Perroteau)

Intérêts du circuit :
L’église de Mosnac date des XIIe et XVe siècles. Cet édifice de style roman est voué à Saint Saturnin. Premier évêque de Toulouse, il est martyrisé au IIe siècle de notre ère. À l’intérieur les chapiteaux et modillons sont ornés d’animaux fantastiques, les aigles et les sirènes y côtoient le centaure et les amoureux. Une légende raconte que la cloche de Mosnac éloigne les orages...

On note à l'entrée du bourg, un curieux petit édifice. Notre-Dame-des-Champs, petit monument de forme cylindrique, se coiffe d'un dôme de pierre surmonté d'une statue de la Vierge. La porte d’entrée, en plein cintre, est agrémentée de pilastres surmontés d’un fronton en arc de cercle. L’un des vitraux de la chapelle représente un semeur dans un champ jetant ses grains à la volée sous le regard protecteur d’une Vierge à l’Enfant.

Le château de Favières :
Les terres de Favières appartiennent au milieu du XVIe siècle à la famille de La Mothe-Fouquet, puis passent aux mains de Jean de Candelay. Au début du XVIIIe siècle, Pierre de Foix et Jean de Saint Mauris en font l’acquisition ; le château reste dans la famille Saint-Mauris durant un siècle. Entouré de vastes dépendances remaniées, le château offre un grand corps de logis flanqué de deux tourelles carrées couvertes d’ardoises. Tel qu’il se présente, malgré une apparente restauration au XIXe siècle, le château de Favières demeure un exemple intéressant d’édifice du XVIIe siècle.

Devant la mairie, on peut voir un "travail", outil rectangulaire qui servait autrefois à immobiliser les grands animaux domestiques, chevaux et bœufs, afin de les soigner ou de les ferrer. L'animal placé dans le "travail" était maintenu par le harnais, ce qui facilitait ainsi le travail du maréchal-ferrant ou du vétérinaire.

Autre départ possible du bourg de Mosnac.

Infos pratiques

L’église de Mosnac date des XIIe et XVe siècles. Cet édifice de style roman est voué à Saint Saturnin. Premier évêque de Toulouse, il est martyrisé au IIe siècle de notre ère. À l’intérieur les chapiteaux et modillons sont ornés d’animaux fantastiques, les aigles et les sirènes y côtoient le centaure et les amoureux. Une légende raconte que la cloche de Mosnac éloigne les orages...

On note à l'entrée du bourg, un curieux petit édifice. Notre-Dame-des-Champs, petit monument de forme cylindrique, se coiffe d'un dôme de pierre surmonté d'une statue de la Vierge. La porte d’entrée, en plein cintre, est agrémentée de pilastres surmontés d’un fronton en arc de cercle. L’un des vitraux de la chapelle représente un semeur dans un champ jetant ses grains à la volée sous le regard protecteur d’une Vierge à l’Enfant.

Le château de Favières :
Les terres de Favières appartiennent au milieu du XVIe siècle à la famille de La Mothe-Fouquet, puis passent aux mains de Jean de Candelay. Au début du XVIIIe siècle, Pierre de Foix et Jean de Saint Mauris en font l’acquisition ; le château reste dans la famille Saint-Mauris durant un siècle. Entouré de vastes dépendances remaniées, le château offre un grand corps de logis flanqué de deux tourelles carrées couvertes d’ardoises. Tel qu’il se présente, malgré une apparente restauration au XIXe siècle, le château de Favières demeure un exemple intéressant d’édifice du XVIIe siècle.

Devant la mairie, on peut voir un "travail", outil rectangulaire qui servait autrefois à immobiliser les grands animaux domestiques, chevaux et bœufs, afin de les soigner ou de les ferrer. L'animal placé dans le "travail" était maintenu par le harnais, ce qui facilitait ainsi le travail du maréchal-ferrant ou du vétérinaire.

Difficultés particulières

Prudence aux abords de la D137 (que ce soit pour la traverser à deux reprises ou pour la partie qui la longe sur 500m). Longer cette dernière sur la gauche (bande de roulement)

Votre contact

Service Randonnée de la Communauté des Communes de la Haute-Saintonge

7 rue Taillefer - CS 70002
17500 Jonzac